Frédéric Regard : « Emancipation, autorité, énonciation : leçons de l’histoire de l’esclave Mary Prince »

Nous accueillons cette semaine Frédéric Regard au sujet de son travail sur le récit de l’ancienne esclave Mary Prince (1788-1833)

Résumé

Lorsqu’en 1831 paraît en Angleterre The History of Mary Prince, l’effet est considérable. Ce n’est pas seulement qu’il s’agit du premier récit autobiographique d’une femme noire,  c’est surtout que l’ouvrage révèle au public anglais la réalité de la vie des esclaves aux Antilles, déclenchant une indignation de l’opinion qui mènera à l’abolition de l’esclavage. Un tel effet, disproportionné au regard de l’événement, mérite que l’on s’y intéresse de près :quelles stratégies rhétoriques, quels dispositifs énonciatifs, purent donc porter un coup fatal à un système sur lequel reposait pourtant pour bonne part  la richesse de l’Empire britannique ?

Frédéric Regard est actuellement Professeur de littérature anglaise à la Sorbonne. Il est notamment l’auteur d’essais sur des romanciers britanniques tels que William Golding, George Orwell et Virginia Woolf. Il a également publié sur les « récits de vie » et sur les récits d’exploration. Ses derniers travaux de recherche ont porté sur l’activiste féministe Josephine Butler et son combat pour les prostituées dans la seconde moitié du XIXème siècle (Féminisme et prostitution : la croisade de Josephine Butler, ENS Editions, 2014). Son tout dernier ouvrage est une réflexion sur le roman de détection anglais, qui vient juste de paraitre (Le détective était une femme, PUF, 2018). Son Histoire de la littérature anglaise, épuisée, a été republiée en septembre 2017 dans la collection « Quadrige » des Presses Universitaires de France.

Ecoutez l’intervention de Frédéric Regard

Auteur : Alice Braun

Maîtresse de conférences en anglais à l’université Paris Nanterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.