Delphine Cadwallader: Wilkie Collins, les souris et les femmes

La médecine aliénante et la fiction émancipatrice au XIXème siècle en Grande Bretagne – discutante : Claire Deligny

Cette intervention s’intéressera à la façon dont la littérature sert de révélateur du discours médical sur les aliénés à l’époque victorienne et propose une thérapie, non pas au mal qui frappe différents personnages (féminins), mais au traitement médical qui les aliène encore davantage. La médecine, en d’autres termes, est considérée par certains comme dangereuse, nocive, comme un pouvoir inquiétant. Elle enferme, par sa nosologie et ses choix de traitements, les patientes dans un abyme de non sens et de perte d’identité. Seul le récit, de soi ou de l’autre, semble alors à même de retisser tous les fils de la personnalité écartelée de ces patientes. 

Continuer la lecture de « Delphine Cadwallader: Wilkie Collins, les souris et les femmes »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search